Accueil

La convention n° 111, concernant la discrimination en matière d’emploi et de profession

La convention « C111 », concernant la discrimination en matière d’emploi et de profession est adoptée le 25 juin 1958 à Genève par la Conférence générale de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Elle est la première à aborder la question de la discrimination fondée sur le sexe.
La convention concernant la discrimination en matière d’emploi et de profession vise l’élimination de la discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe, la religion, l’opinion politique, l’ascendance nationale ou l’origine sociale, dans l’accès à l’emploi, dans la formation et dans les conditions de travail. Elle entend également promouvoir l’égalité de chances et de traitement.
L’Etat signataire de cette convention s’engage à abroger toute disposition législative et à modifier toute disposition ou pratique administratives incompatibles avec ladite politique de non-discrimination, à promulguer des lois et à encourager des programmes d’éducation visant à son application, en collaboration avec les organisations d’employeur-es et de travailleur-es.

Texte original
Convention no 111
concernant la discrimination en matière
d’emploi et de profession