Le Département de l’immigration du Comité International pour la Protection des Droits de l’Homme

République du Kazakhstan. 050026. Ville d’Almaty, rue de Gogolya. Bt.174-10.

Le nouveau personnel du département de l’immigration de la CIPDH, avec l’appui d’un certain nombre de spécialistes externes, de défenseurs et d’experts, guidera les programmes gérés par l’État qui fournissent assistance et services aux réfugiés, aux personnes réinstallées dans une ethnie, aux asylees et aux victimes de la traite des êtres humains (désormais dénommés collectivement en tant que «réfugiés»).

Le Département de l’immigration du CIPDH surveille la planification des programmes et la fourniture des services, et fournit une assistance technique pour assurer la conformité avec les réglementations fédérales régissant la fourniture de l’assistance et des services aux réfugiés, y compris une assistance financière et médicale.

Le Département de l’immigration du CIPDH indique aux États de veiller à ce que les réfugiés bénéficient d’une assistance et de services dans le cadre de programmes administrés par les États leur permettant de devenir employés et économiquement autonomes dès que possible après leur arrivée dans le pays. Actuellement, le département du CIPDH ne travaille qu’au Kazakhstan, en Ouzbékistan, au Kirghizistan et au Tadjikistan. Parmi les programmes prioritaires du département figure le programme d’État Kazakhstan Oralman. Maintenant, le rapatriement des Kazakhs dans leur patrie historique est l’une des principales priorités de la politique de migration du pays. Au niveau gouvernemental, des mesures sont prises pour mettre en place des mécanismes de rapatriement des Kazakhs de souche, y compris leur immigration organisée, et pour créer les conditions de leur vie et de leurs activités sur le lieu de leur établissement.

Le Directeur du Département de l’immigration du CIPDH

M. NURABAYEV DANIYAR