Pendant la période de quarantaine, un groupe de bénévoles de plusieurs organisations a été créé pour aider les familles en situation difficile. Le groupe comprenait des employés du Comité International pour la Protection des Droits de l’Homme, dont Elena Kalugina, la représentante autorisée du comité en Espagne. L’initiateur de l’action était l’Association DAR. Pendant la quarantaine, des moments difficiles sont venus pour les familles qui travaillaient dans le secteur des services, dans le domaine de la construction, du tourisme et autres. Il n’y avait pas de travail en quarantaine et presque personne n’avait d’économies.
Seulement 10 volontaires ont travaillé dans toute l’Espagne. Ils travaillaient 18 heures par jour.
Les bénévoles ont fourni un soutien complet. Il s’agit d’un panier d’épicerie, d’une assistance financière et psychologique, et d’une assistance relevant de sa compétence.
Depuis le début de la quarantaine, nous avons aidé plus de 660 familles, soit environ 1800 personnes.
Le CIPDH remercie les volontaires pour la réussite de la mise en œuvre de l’action. Pour la gentillesse, la miséricorde et un soutien sans aucun doute tangible à ceux qui en ont besoin.
Les bonnes actions ne passent pas inaperçues – elles brillent comme des balises pour ceux qui attendent de l’aide.

 

L'Articles Similaires